Je m'informe sur la démarche VAE

Un conseiller PIC  m’informe sur la VAE, me conseille sur mon projet VAE et étudie les différentes possibilités de financement

Etude de la recevabilité de mon dossier VAE

Je dépose mon dossier de recevabilité auprès de l'organisme valideur et me communique officiellement si ma demande est recevable et me remet mon dossier de validation

Mon dossier est évalué

Un jury composé de professionnels, d'enseignants et de formateurs examinent mon dossier et décide de l'attribution de la certification.

Ma demande est validée

Le jury donne sa réponse et me délivre totalement ou partiellement la certification

Panorama de la VAE en Guadeloupe et îles du nord

En 2012, 1 661 personnes ont été reçues dans le cadre d’une informati on sur la Validati on des Acquis de l’Expérience
(VAE) au sein des différents Points Informati on Conseil (PIC) du territoire. Environ 1 220 dossiers de candidatures déposés ont été jugés recevables à la VAE par l’ensemble des services valideurs. 626 candidats se sont présentés devant un jury en vue de  l’obtention de tout ou parti e d’un ti tre ou d’un diplôme. Parmi les postulants, 62 % ont obtenu une validation complète, 26 % une validati on parti elle et 12 % ont échoué. Les personnes en emploi et en parti culier les femmes sont majoritaires parmi les candidats. La VAE concerne plutôt des personnes en acti vité âgées de 40 à 60 ans. Au niveau nati onal, 64 000 dossiers de candidatures à un ti tre professionnel délivré par un certi ficateur public ont été jugés recevables à la VAE en 2012. 48 700 candidats se sont présentés devant un jury en vue de l’obtention de tout ou partie d’un ti tre ou d’un diplôme. Parmi eux, environ 28 700 candidats ont obtenu une validati on totale. Globalement, sur la période 2002-2012, 3 600 candidats se sont présentés dont près de 2 000 personnes ont obtenu un diplôme au moyen de la VAE depuis la mise en place du dispositif en Guadeloupe et Îles du Nord.

Etude réalisée par la DIECCTE Guadeloupe (SESE) en partenariat avec le CARIF-OREF Guadeloupe

télécharger l'étude

Une expérience validée (entretien du 21 juin 2013)

Comment avez-vous procédé afin d’obtenir votre certification par la VAE ?
C’est tout un cheminement en fait : pour qu’on puisse m’embaucher, en tant que technicienne, il fallait absolument que j’ai cette formation, parce que la loi stipulait qu’avec mon DEUG science de la vie et de la terre, je ne pouvais plus exercer. Donc j’ai eu vent qu’il y avait une formation en alternance à IUT de Saint-Claude, qui devait commencer en janvier 2010. C’est par ce biais que la biologiste de Saint-François m’a embauchée, sachant que j’étais inscrite à cette formation. Seulement la formation n’a jamais débuté, donc je me suis retrouvée avec trois ans d’expériences professionnelles acquises, ainsi je pouvais entreprendre une VAE.

Que faisiez-vous avant la validation des acquis, vous étiez déjà en poste ?
Avant la validation des acquis j’étais en poste, en tant que technicienne. Mais avant de travailler en tant que technicienne de laboratoire, je travaillais dans l’agro-alimentaire, j’étais responsable qualité…J’avais très envie de changer de métier. C’est après une candidature spontanée que j’ai su que le laboratoire de Saint-François cherchait quelqu’un et c’est là, que la biologiste m’a fait savoir que la réglementation avait changé, que je n’avais plus le droit d’exercer avec mon DEUG. Avec le DEUG, en fait, je n’aurais pas pu par ailleurs exercer dans le médical, j’aurais pu faire des analyses alimentaires ou autres mais pas dans le médical.

Comment avez-vous été accompagnée ?

C’est une collègue qui est technicienne à la fois au laboratoire de Sainte-Anne et au Laboratoire des Abymes, qui m’a mise en contact avec la directrice du centre de formation Cohérence Caraïbes et qui s’occupe de tout l’accompagnement que ce soit au niveau informatique, syntaxe et psychologique. En effet durant le parcours de la VAE, il y a des hauts et des bas.  Quelques fois, on est un peu assidu, des fois moins, donc je dirais qu’il y a un accompagnement un peu psychologique, pour qu’on puisse gérer son travail professionnel et être prêt pour les relectures, la mise en forme du dossier et toutes les étapes, puisqu’il y a : la recevabilité, le livret 1, le livret 2 et pour finir  l’oral. C’est vraiment bien compartimenté.

Mme EMMANUEL Peggy : BTS analyse biologique

Organismes valideurs

 
 
Accueil VAE Actualités Panorama de la VAE en Guadeloupe et îles du nord

MOYENS DE COM

SERVICE TECHNIQUE

Envoyez nous vos demandes de renseignement à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.